Les plus belles randonnées du monde

Les plus belles randonnées du monde

Que vous préfériez vous balader sur les crêtes des montagnes ou faire un tour sur la plage, nous avons trouvé les meilleures randonnées que la Terre puisse offrir. Découvrez les plus grands itinéraires de randonnée du monde, de l'Asie aux Amériques...
 
Mais comment choisir où randonner, alors qu'il y a tant de chemins de randonnée incroyables autour du globe ?
 
Il y a les classiques : Le chemin des Incas au Pérou, le Kilimandjaro en Tanzanie et le célèbre circuit des Annapurnas au Népal. Et puis il y a des randonnées un peu plus hors des sentiers battus : Le Mont Sinaï en Égypte, le magnifique Virgin Narrows aux États-Unis et le rafraîchissant Lantau Trail à Hong Kong.
 
Découvrez les meilleurs itinéraires de randonnée du monde par région/continent en utilisant les liens ci-dessous, ou continuez à faire défiler pour voir la liste complète :
 
 
Les plus belles randonnées en Europe

1. Sentiero degli Dei, Italie

Sentiero degli Dei Italy

Où ? Bomerano-Positano, Côte d'Amalfi, Italie
Distance : 8 km
Durée : 1 jour
Difficulté : Surtout facile, et c'est une courte randonnée.
Indépendant ? Oui, celui-ci est idéal pour les voyageurs indépendants.
 
La randonnée : Le Chemin des Dieux trace l'un des plus beaux tronçons de la côte amalfitaine. Suivant d'anciens sentiers muletiers, il longe les vignobles et roule sur les flancs des vallées recouvertes de chêne vert et de bruyère, offrant des vues sur les falaises jusqu'à la Méditerranée.
 
Le parcours "alto" est le plus spectaculaire ; un parcours plus bas peut être raccourci à Nocelle (perché à 440 m d'altitude) en prenant le bus pour la jolie ville de Positano.

2. Tour du Mont Blanc, France, Suisse et Italie

Tout du mont blanc


Où ? France, Suisse et Italie
Distance : 180 km
Durée : 9 à 12 jours
Difficulté : Modérée à difficile, avec de nombreux refuges et villages accessibles depuis plusieurs points.
Indépendant ? Oui, mais il existe de nombreuses et excellentes excursions guidées.
 
La randonnée : Pas besoin de se hisser jusqu'au sommet du Mont Blanc (4 810 m) - on peut dire que la meilleure façon de découvrir le plus haut sommet d'Europe occidentale est de marcher dans son ombre sur ce sentier classique qui traverse trois nations et déborde de charme et d'histoire alpine.
 
Il est également doté d'un grand confort, avec des refuges (qui fournissent des repas chauds faits maison) pour vous éviter d'avoir à transporter un kit de camping. Il y a des montées raides, quelques échelles escarpées et la neige est toujours possible, mais les nombreux choix d'hébergement vous permettent de vous y attaquer à votre propre rythme.

3. Camino de Santiago, France et Espagne

Saint Jaques de compostelle

Où ? St Jean Pied de Port- à Saint-Jacques de Compostelle, France/Espagne
Distance : Environ 800 km
Durée : 30 jours
Difficulté : Longue mais modérée si le rythme est soutenu, avec des albergues et des villages où s'arrêter.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : Le Camino n'est pas une randonnée, c'est un état d'esprit. Certains y voient une entreprise spirituelle, d'autres une épreuve physique ; pour certains, il s'agit de la camaraderie des albergues (auberges de pèlerins).
 
Que vous soyez là pour les hauts lieux du nord de l'Espagne - la cathédrale de León, le délicieux poulpe grillé - ou pour un objectif plus élevé, il n'y a rien de tel.

4. Laugavegur, Islande

Laugavegur Islande

Où ? Landmannalaugar à Thórsmörk, Islande
Distance : 55 km
Durée : 4 jours
Difficulté : Modérée, mais très dépendante du temps. Il y a six huttes en route, avec des dortoirs, des emplacements de tentes, des toilettes, des douches mais pas de nourriture.
Indépendant ? C'est possible, mais nous vous recommandons d'engager un guide.
 
La randonnée : La randonnée la plus emblématique de l'Islande est un parcours aux couleurs de l'arc-en-ciel à travers les plus beaux endroits de l'Islande. Les sommets sont rouges, jaunes, verts et violets ; les glaciers d'un blanc éblouissant craquent, les sources chaudes jaillissent, les lacs et les rivières scintillent.
 
La saison des randonnées est courte (de mi-juin à début septembre), ce qui fait que le sentier peut être très fréquenté, mais la merveilleuse bizarrerie de la géothermie islandaise est plus qu'une compensation.

5. Voie lycienne, Turquie

Voie Lycienne Turquie

Où ? Fethiye à Antalya, Turquie
Distance : 509 km
Durée : 25 jours
Difficulté : Modéré à difficile. Il y a quelques sections faciles, avec du camping et des maisons de village en route. 
Indépendant ? Oui. Il y a aussi de nombreuses excursions guidées.
 
La randonnée : La voie lycienne, le premier sentier longue distance de Turquie, longe la côte vallonnée de la péninsule de Tekke. Elle est riche en histoire - parsemée de monastères byzantins, de temples grecs et de ruines romaines.
 
Elle est parsemée de criques, de grottes et de plages brillantes, et elle est imprégnée de l'odeur des fraises sauvages, du genièvre et du pin. Il est possible de camper, mais le mieux est de séjourner dans des chambres d'hôtes, pour rencontrer les habitants qui considèrent ce beau littoral comme leur chez-soi.

6. Faulhornweg, Suisse

Faulhornweg Suisse

Où ? Schynige Platte à First, Suisse
Distance : 16 km
Durée : Un
Difficulté : Modérée mais courte, avec des cabanes en route et des trains/cabines à chaque extrémité.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : Cet itinéraire bien balisé est la perfection suisse en pot. Accessible par un chemin de fer à crémaillère du XIXe siècle depuis Wilderswil, il offre une vue sur les lacs bleu-turquoise de Thoune et de Brienz d'un côté, sur les sommets amassés de l'Oberland bernois de l'autre.
 
Des vallées verdoyantes et sinueuses, une randonnée sur les crêtes spectaculaire, un chalet de montagne à 2 680 m d'altitude (une bonne halte pour se rafraîchir) et des lacs miroirs sont autant d'atouts supplémentaires. Un téléphérique panoramique reliant First à Grindelwald permet même de redescendre au fond de la vallée.

7. West Highland Way, Écosse

West Highland Way Ecosse

Où ? De Milngavie à Fort William, en Écosse
Distance : 154 km
Durée : 6 à 7 jours
Difficulté : Modérée, bien qu'elle dépende du temps. Camping, bothies, auberges et chambres d'hôtes disponibles en route.
Indépendant ? Oui, mais il existe de nombreuses et excellentes excursions guidées. 
 
La randonnée : De la sortie de Glasgow au plus haut sommet du Royaume-Uni, le West Highland Way est l'entrée en matière écossaise parfaite.
 
Utilisant de nombreux anciens sentiers - des routes de conducteurs aux lignes de chemin de fer désaffectées - elle traverse des plaines pastorales, longe le Loch Lomond et négocie le magnifique Rannoch Moor avant de s'enfoncer dans de grands vallons et de finir sous le Ben Nevis de 1 344 m - dont un sommet offre le final ultime.

 

Les meilleures randonnées en Asie

8. Great Himalaya Trail, Népal

Great Himalaya Trail

Où ? Près du camp de base du Kanchenjunga à Hilsa, à la frontière tibétaine, au Népal
Distance : 1 700 km
Durée : 150 jours
Difficulté : Difficile, et long. Vous allez aussi camper pendant un certain temps.
Indépendant ? Non, vous devrez certainement engager un guide.
 
La randonnée : La première chose à faire : ne pas paniquer ! Cette gigantesque randonnée à travers l'Himalaya népalais se compose de 10 tronçons (de deux à trois semaines chacun), ce qui permet aux moins téméraires de s'y essayer.
 
Il existe également une version "culturelle" (1 500 km), qui utilise des sentiers plus doux et moins élevés, et où de petites maisons d'hôtes offrent un namaste chaleureux chaque nuit. Pour plus d'informations sur la planification, voir la piste du Grand Himalaya.

9. La Grande Muraille, Chine

La Grande Muraille Chine

Où ? Au nord de Pékin, en Chine
Distance : 5 000 km au total ; plusieurs courts tronçons possibles
Durée : 1 à 12 jours
Difficulté : Facile à modérer avec des sections raides et inégales. Hébergement en famille d'accueil disponible.
Indépendant ? Oui, plusieurs options guidées sont disponibles
 
La randonnée : Il est difficile de parcourir toute la Grande Muraille, non seulement parce qu'elle est très longue, mais aussi parce que, par endroits, son tracé est mal défini.
 
Cependant, enchaîner une série de randonnées d'une journée dans la région de Pékin - autour des zones moins touristiques de Jiankou, Mutianyu, Gubeikou et Jinshanling - est une bonne alternative, combinant tours de guet, marches vertigineuses et vues sur les montagnes.

10. Trek de Chomolhari, Bhoutan

Trek de Chomolhari Bhoutan

Où ? De Paro à Dodena, Bhoutan
Distance : 133 km
Durée : 10 à 13 jours
Difficulté : Assez difficile, impliquant de hautes altitudes, et un camping sans installations en route.
 
Indépendant ? Non - vous aurez certainement besoin d'un guide.
 
La randonnée : Cette aventure himalayenne exclusive mais gérable est un classique bhoutanais. Rejoignez des bergers de yacks - mais peu de randonneurs - qui marchent à l'ombre du Chomolhari (Jomolhari), à 7 326 m d'altitude.
 
Le sentier passe par des dzongs (monastères) colorés et une épaisse forêt, par des cols élevés (culminant à 4 900 m au Nyile La) et peut-être même par les traces de rares léopards des neiges.

11. Circuit du Mont Kailash, Tibet

Circuit du Mont Kailash Tibet


Où ? Tibet
Distance : 52 km
Durée : 3 à 5 jours
Difficulté : Modéré à difficile. C'est un endroit isolé, avec des monastères et du camping. 
Indépendant ? Non - des permis/guides sont nécessaires.
 
La randonnée : Une circumambulation de Kailash ne mettra pas seulement vos jambes à l'épreuve, elle permettra de trier votre karma : les bouddhistes, les Böns, les hindous et les jaïns croient tous que les péchés d'une vie peuvent être effacés en accomplissant un circuit (kora) de l'incomparable montagne de 6 714 m.
 
Kailash se trouve dans un endroit reculé - y arriver (via le lac sacré Manasarovar) est une véritable aventure. Au cours du trek, vous franchirez un col de 5 600 m, visiterez des monastères et rencontrerez les pèlerins tibétains qui marchent pour leur âme.

12. Lantau Trail, Hong Kong

Lantau Trail Hong Kong

Où ? Hong Kong
Distance : 70 km
Durée : 3 à 12 jours
Difficulté : Principalement facile, avec quelques sections plus difficiles. Les installations sont excellentes.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : A seulement un petit saut de train ou de ferry du brouhaha de l'île de Hong Kong, ce sentier circulaire sur Lantau, tout proche, est une bouffée d'air bucolique.
 
Commençant ou se terminant à Mui Wo, l'itinéraire semble loin de la métropole, avec des temples, des plages, des villages de pêcheurs et des jardins. Divisé en 12 sections, il est facile de choisir la section qui convient le mieux.

13. Singalila Ridge, Inde

Singalila Ridge Inde

Où ? Manebhanjan à Rimbik, Sikkim, Inde
Distance : 85 km
Durée : 6 à 7 jours
Difficulté : Modérée. Théières en route.
Indépendant ? Possible, mais guide absolument recommandé.
 
La randonnée : Depuis Sandakphu, le zénith de 3 636 m de cet itinéraire, près des terrasses de thé de Darjeeling, vous pourrez admirer les plus hauts sommets du monde : Kangchenjunga, Lhotse, Everest.
 
Au cours de votre randonnée entre les maisons de thé, vous vous arrêterez en route pour admirer les temples hindous, les moulins à prières et les pandas rouges. Chaque soir, curry, bière sikkimese et accueil chaleureux vous attendent.

14. Circuit des Annapurnas, Népal

Tour des Annapurnas Nepal

Où ? De Besisahar à Naya Pul, Népal
Distance : 300 km
Durée : 17 à 24 jours
Difficulté : Modéré à difficile. Théières en route.
Indépendant ? Possible, mais les guides/sherpas locaux sont recommandés
 
La randonnée : Bien qu'elle se déroule au milieu de montagnes isolées et spectaculaires, ce n'est pas une aventure en milieu sauvage. Surnommée la "randonnée de la maison de thé", elle vous permettra d'interagir et de rester avec les différents groupes ethniques qui vivent ici.
 
Outre les hauts cols (culminant à 5 416 m d'altitude), les stupas solitaires, les rizières luxuriantes et les paysages lunaires arides, vous trouverez des éleveurs de yacks, des sources d'eau chaude vivifiantes et des pensions de famille servant du curry et des gâteaux. Les options abondent également : coupez le trek en deux en prenant l'avion à mi-chemin de Jomsom. Vous pouvez aussi emprunter d'autres sentiers pour éviter de passer par la nouvelle route.

 

Les meilleures randonnées d'Amérique du Nord

15. West Coast Trail, Canada

West Coast Trail Canada

Où ? De la baie de Pachena à la rivière Gordon, île de Vancouver, Canada
Distance : 75 km
Durée : 5 à 7 jours
Difficulté : Difficile, avec des traversées de marées/rivières. Vous ferez du camping sauvage, sans abris ni installations.
Indépendant ? Oui - mais il est essentiel d'avoir des permis et de faire des réservations en bonne et due forme.
 
La randonnée : Ne sous-estimez pas le WCT : il se trouve peut-être dans le beau Canada, bien développé, mais c'est une perspective sauvage. Le long de sa glorieuse route battue par le Pacifique, il n'y a pas d'agglomérations, de ports de ferry, d'abris ou de magasins - vous devez être entièrement autosuffisant.
 
Il y a aussi des rivières à gué, des ravins à traverser, des échelles à gravir, des ours à éviter et des intempéries à affronter. Mais les récompenses sont nombreuses : c'est l'Amérique du Nord à son état le plus pur, où le chemin passe par des forêts anciennes, des plages vierges, des grottes, des criques, des falaises et des couchers de soleil incroyables. Faites attention aux baleines, aux otaries et aux loups.

16. La piste des Appalaches, États-Unis

Le Sentier des Appalaches Etats Unis

Où ? Du mont Springer, GA au mont Katahdin, ME, USA
Distance : 3 500 km
Durée : 180 jours
Difficulté : Cela varie - il y a une randonnée difficile, mais quelques tronçons faciles. C'est un long trekking, avec du camping et des abris de base en route. Vous aurez également un accès intermittent aux hôtels.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : Tout d'abord, quelques statistiques : le sentier des Appalaches traverse 14 États ; son dénivelé total équivaut à 16 monts Everest ; environ 2 000 personnes essaient de parcourir le tout chaque année - une sur quatre réussit.
 
Heureusement, il est facile de goûter à ce mastodonte de l'arrière-pays - l'Appalachian Trail offre des suggestions, allant de simples randonnées de deux kilomètres à des excursions de plusieurs jours. En général, le Maryland et la Virginie occidentale offrent les randonnées les plus douces ; le New Hampshire et le Maine les plus difficiles.

17. John Muir Trail, États-Unis

John Muir Trail Etats-Unis

Où ? De la vallée du Yosemite au Mont Whitney, Californie, États-Unis
Distance : 340 km
Durée : 20 à 30 jours
Difficulté : Modérée à difficile ; camping. C'est long, et l'autonomie est nécessaire.
Indépendant ? Possible, mais il faut réserver à l'avance et obtenir un permis.

La randonnée : Il est normal que l'homme qui a été le fer de lance du mouvement des parcs nationaux ait donné son nom à un sentier de randonnée de classe mondiale.
 
Muir aimait le Yosemite, où commence cette aventure dans l'arrière-pays ; le parcours se poursuit ensuite dans la Sierra Nevada, où les points forts sont les prairies parsemées de fleurs sauvages, le lac Evolution, situé à distance, et les jolies piscines de Rae.
 
En route, il y a quelques arrêts de ravitaillement (dont les sources chaudes du Red's Meadows Resort), mais la plupart du temps, il n'y a que vous, les montagnes et les ours.

18. Virgin Narrows, États-Unis

Virgin Narrows Etats-Unis

Où ? Ranch de Chamberlain au temple de Sinawava, Zion NP, Utah, USA
Distance : 26 km
Durée : 1 à 2 jours
Difficulté : Modérée mais courte, et implique de camper. Tous les déchets doivent être emballés.
Indépendant ? Possible, mais guide recommandé et permis requis
 
La randonnée : Respirez cette bouchée de l'un des canyons à fentes les plus spectaculaires du sud-ouest des États-Unis. C'est du style Indiana Jones : des murs de grès tordus et abrupts, tufté par des jardins suspendus, s'élèvent du lit de la rivière parsemé de rochers - qui forme votre sentier de randonnée humide et sauvage à travers les canyons de Sion.
 
De bonnes chaussures d'eau et des chaussettes en néoprène sont indispensables ; vous devrez peut-être nager sur de courtes distances. Mais gardez un œil sur le temps avant de commencer, car les crues soudaines sont mortelles ici. Suivez un guide pour faire le voyage le plus sûr possible.

19. Piste du lac Berg, Canada

Piste du lac Berg Canada

Où ? Mont Robson, Colombie-Britannique, Canada
Distance : 23 km
Durée : 1 à 2 jours
Difficulté : Modérée mais courte, bien qu'il existe des campings avec des casiers à ours et des toilettes à fosse.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : Cette randonnée aller-retour vers le plus haut sommet des Rocheuses canadiennes (le Mont Robson, 3 954 m) est étonnante : gagnant près de 800 m en 23 km, elle traverse la Vallée des Mille Chutes - via des bassins réfléchissants, des ponts suspendus et des marmottes grinçantes - jusqu'au lac Berg, où des morceaux de glace provenant de l'énorme glacier Berg mettent bas dans les eaux aigue-marines.
 
Pour ceux qui veulent s'attarder, il y a des campings sur le chemin. Pour une randonnée encore meilleure, utilisez le camp du lac comme base pour des incursions dans la nature environnante.

Les meilleures randonnées en Amérique latine et dans les Caraïbes

20. Le chemin de l'Inca, Pérou

Machu picchu inca trail Pérou

Où ? KM82 à Machu Picchu, au sud du Pérou
Distance : 45 km
Durée : 4 jours
Difficulté : Modérée à difficile, avec quelques passes hautes. Camping uniquement.
Indépendant ? Non - un guide est obligatoire.
La randonnée : Cette randonnée emblématique à travers les Andes ne se résume pas à l'arrivée - bien qu'atteindre la porte de pierre d'Intipunku pour voir un lever de soleil brumeux sur le Machu Picchu perché sur la montagne soit un beau final.
 
Le voyage est éprouvant mais gérable, passant par d'anciens chemins incas, une forêt d'orchidées et quelques cols à couper le souffle, dont le "col de la femme morte" à 4 200 mètres. Il y a aussi des ruines fascinantes en cours de route, comme le poste de garde en haut de la falaise de Sayacmarca et les vastes terrasses de Huinay Huayna.
 
Le nombre de participants est limité à 500 par jour, guides et porteurs compris, mais les haltes dans les camps (et leurs insalubres loos) sont toujours très fréquentées.

21. El Circuito, Chili

Pehoe Lake Patagonia National Park Chile

Où ? Torres del Paine, Chili
Distance : 130 km
Durée : 7 à 10 jours
Difficulté : Modérée à difficile, avec des conditions de vie sauvage. Vous logerez dans des refuges ou camperez, là où il y a des approvisionnements coûteux.
Vous êtes indépendant ? Possible
 
La randonnée : Il peut faire un froid glacial. Elle peut être humide et dégoulinante. Le vent peut souffler à plus de 100 km/h. Mais un circuit de Torres del Paine - qui passe par les magnifiques flèches de granit du parc de Patagonie, les glaciers qui grincent, les lacs miroirs et, éventuellement, les pumas - vaut bien un peu de temps. La randonnée n'est pas trop difficile et ne dépasse jamais 1 200 m.
 
Le défi consiste à rester si longtemps dans cette région sauvage - si vous faites du trekking de manière indépendante, c'est beaucoup de choses à transporter, bien que les options prises en charge allègent le fardeau, vous laissant plus libre de surveiller le guanaco qui ressemble à un lama, la glace de vêlage et ces vues classiques des Cuernos del Paine. Vous pouvez aussi essayer le W (60 km, cinq à sept jours), une version plus courte, mais un peu moins impressionnante.

22. Le chemin de l'Inca à Ingapirca, Ecuador

Chemin de l'Inca Ingapirca Equateur

Où ? Achupallas à Ingapirca, Équateur
Distance : 40 km
Durée : 3 jours
Difficulté : Modérée, randonnée jusqu'à 4 800 m et implique un camping sauvage.
Indépendant ? Possible
 
La randonnée : Le Pérou n'a pas le monopole des chemins incas - ce trek suit une partie de la route royale de la civilisation latine, qui reliait autrefois Cusco et Quito ; il se termine à la version équatorienne du Machu Picchu : le complexe de châteaux d'Ingapirca.
 
Le sentier passe par le páramo andin, avec des vues de haute altitude sur des montagnes glacées et des lagunes chatoyantes. Il y a quelques ruines incas en route, mais peu d'autres choses - juste vous, votre muletier (un supplément recommandé) et les hautes terres imprégnées d'histoire.

23. Vallée du Patí, Brésil

Vallée du Pati Brésil

Où ? Capão à Guiné, Chapada Diamantina, Brésil
Distance : 15 km
Durée : 1 jour
Difficulté : Facile, avec quelques sections raides. Gardez à l'esprit qu'il n'y a pas d'installations en route.
Indépendant ? Possible.
 
La randonnée : Un concurrent pour la meilleure journée de randonnée au monde ? L'itinéraire de Vale do Capão - un lieu de rencontre branché pour les alternativos - au village de Guiné se déroule dans le meilleur de la luxuriante Chapada Diamantina.
 
Ici, des montagnes de table de style jurassique se dressent comme dans un roman de Conan Doyle. La végétation y est luxuriante, les chutes d'eau abondantes, les vues sur les hauts plateaux très étendues et les gens rares. Il y a quelques épreuves - Bumbreaker Hill est un peu en pente - mais il y a aussi des bières fraîches qui attendent à la fin.

24. Waitukubuli National Trail, Dominica

Waitukubuli National Trail Dominica

Où ? Scotts Head to Cabrits National Park, Dominica
Distance : 184 km
Durée : 9 à 14 jours
Difficulté : Modérée, avec quelques tronçons faciles, ainsi que des chambres d'hôtes et des séjours chez l'habitant en cours de route. 
Indépendant ? Possible
 
La randonnée : Les habitants de Carib-Kalinago ont appelé la Dominique "Waitukubuli" ("grand est son corps") d'après la colonne vertébrale montagneuse de l'île. Cette randonnée d'un océan à l'autre - le premier sentier de longue distance des Caraïbes - porte donc bien ce nom, puisqu'elle serpente à travers les terres de la Dominique, d'un vert profond et aux rochers volcaniques.
 
Divisé en 14 sections accessibles, allant de 7 à 15 km, vous pouvez choisir entre la randonnée ou les étapes : peut-être la randonnée jusqu'au Morne Crabier (première section), les balades autour des hauts sommets et des mares sulfureuses (quatrième section), ou la traversée de la plage jusqu'au Fort Shirley (section 14).
 
Attendez-vous à des brises de mer, des manguiers et des rencontres avec les communautés caribéennes locales.

25. De Nebaj à Todos Santos, Guatemala

De Nebaj a Todos Santos Guatemala

Où ? Montagnes Cuchamatanes, nord-ouest du Guatemala
Distance : 55 km
Durée : 4 jours
Difficulté : Modérée, avec quelques montées difficiles. C'est isolé, mais vous trouverez quelques familles d'accueil en route,
Indépendant ? Nous ne recommandons pas de partir sans guide.
 
La randonnée : Le Guatemala a de nombreux volcans à escalader et des lacs à parcourir, mais cette randonnée à travers les Cuchamatanes reculées est le meilleur choix. D'une durée de quatre jours seulement, elle traverse trois zones de langue maya et atteint près de 4 000 m d'altitude.
 
Vous traverserez des plaines couvertes de fleurs, des forêts de pins et des plateaux arides, tandis que des points de vue vous permettront d'apercevoir des pics qui se dressent au loin. Le séjour en famille d'accueil permet également de découvrir la culture locale.

26. La route de l'argent, Mexique

Copper Canyon Mexico

Où ? De Carachic à Batopilas, Copper Canyon, Mexique
Distance : 160 km
Durée : 9 jours
Difficulté : Modéré à difficile, avec quelques sections d'éboulis. Attendez-vous à ce qu'il fasse chaud, et vous devrez camper tout au long. 
Indépendant ? Non recommandé.
 
La randonnée : Au XVIIIe siècle, les Espagnols ont forgé un sentier pour accéder à leurs mines d'argent, situées au fond du canyon de Batopilas. Aujourd'hui, ce chemin isolé n'est utilisé que par les Indiens Tarahumara locaux (réputés pour leurs prouesses de course sur de longues distances), quelques courageux randonneurs et leurs burros porteurs.
 
Il s'agit d'un territoire frontalier, où l'on peut faire des randonnées sur des pentes d'éboulis, des cols forestiers, des piscines et des grottes fraîches ; il est également possible de rencontrer des agriculteurs Tarahumara en chemin.
 
Les meilleures randonnées du Moyen-Orient

27. De Dana à Petra, Jordanie

De Dana a Petra Jordanie

Où ? Le sud de la Jordanie
Distance : 45 km
Durée : 3 à 5 jours
Difficulté : Modéré à difficile. Vous devrez camper, et c'est un terrain sauvage.
Indépendant ? Non - un guide est obligatoire.

La randonnée : Le "Chemin Inca du Moyen-Orient" va des forêts sauvages de la réserve naturelle de Dana à la ville "perdue" de Petra, taillée dans la roche, avec un désert vraiment enivrant entre les deux.
 
Il n'est pas balisé - il s'agit d'un itinéraire directionnel le long d'une série d'anciens chemins muletiers, plutôt que d'un sentier fixe, d'où la nécessité d'un guide. Mais il y a de l'ambiance et du drame : collines ondulantes, oueds brûlants, riches montagnes de grès, camping de style bédouin et accès à Pétra par sa porte arrière peu connue.

28. Mont Sinaï, Égypte

Mont Sinai Egypte

Où ? Égypte
Distance : Variable
Durée : 1 à 4 jours
Difficulté : Modérée, avec des camps et des maisons d'hôtes en route.
Indépendant ? Non - de nombreux sentiers ne sont pas clairement balisés.
 
La randonnée : Beaucoup de voyageurs se hissent sur les 2 285 m du mont Sinaï pour le lever du soleil, une randonnée de deux à trois heures dans l'obscurité depuis le monastère Sainte-Catherine. Cependant, toute la péninsule est jalonnée d'anciens chemins de pèlerinage et de sentiers muletiers qui pourraient occuper plusieurs jours.
 
Vous pouvez atteindre le sommet du mont Sainte-Catherine (2 641 m), le plus haut sommet du Sinaï ; faire une randonnée dans les gorges d'El Shegg pour vous baigner dans les piscines voisines ; ou encore grimper jusqu'au château ottoman en ruine du mont Abbas Pacha. Tout au long de l'expédition, le terrain désertique est sauvage et riche en intrigues bibliques et bédouines.

Les meilleures randonnées Afrique

29. Randonnée de Tsitsikamma, Afrique du Sud

Randonnee de Tsitsikamma Afrique du Sud

Où ? Cap-Oriental, Afrique du Sud
Distance : 60 km
Durée : 6 jours
Difficulté : Modérée, avec quelques morceaux difficiles. L'hébergement comprend des cabanes avec des toilettes et des douches.
Indépendant ? Oui, mais les cabanes doivent être réservées à l'avance.
 
La randonnée : Le premier sentier de randonnée officiel d'Afrique du Sud est un régal. L'itinéraire, qui traverse des gorges, des fynbos et les montagnes du Tsitsikamma, est éprouvant, mais chaque nuit se termine dans une hutte équipée, tandis qu'un service de portage peut alléger votre charge.
 
Parmi les points forts, citons la vue sur l'océan depuis Nature's Valley, la vue sur la gorge de la rivière Bloukrans et la faune, des bulbes et des palombes jusqu'aux léopards.

30. Mont Kilimandjaro, Tanzanie

Randonnée au 
 Mont Kilimandjaro

Où ? Nord de la Tanzanie
Distance : à partir de 45 km
Durée : 6 à 9 jours
Difficulté : Difficile, en raison de la haute altitude. Vous devrez camper tout au long du trekking, des refuges étant disponibles sur l'un des itinéraires. 
Indépendant ? Non, un guide est obligatoire.
 
La randonnée : Debout sur le toit de l'Afrique ! C'est le plus haut sommet du continent (5 895 m) et le plus haut sommet de trekking du monde. C'est un aimant pour les amateurs de défis.
 
Il existe six itinéraires : Le Machame (49 km) est difficile mais spectaculaire ; le Rongai (65 km), plus calme, permet une meilleure acclimatation et a un taux de réussite élevé. Quel que soit votre choix, l'altitude est le principal souci, et la sueur, les larmes, les glucides et la camaraderie sont garantis...

31. Le circuit du Toubkal, Maroc

Le circuit du Toubkal Maroc

Où ? Montagnes de l'Atlas, Maroc
Distance : 72 km
Durée : 4 à 6 jours
Difficulté : Modérée, avec quelques sections difficiles. Possibilité de camping et de gîtes dans les villages voisins.
Indépendant ? Possible, mais nous vous recommandons vivement de faire appel à un guide. 
 
La randonnée : Le sommet du plus haut sommet d'Afrique du Nord est une randonnée relativement simple à partir du refuge Neltner. Mais il vaut mieux passer plusieurs jours à parcourir les 4 167 m du Jebel Toubkal que de se précipiter.
 
Le terrain environnant du Haut Atlas est un mélange de vallées verdoyantes, de villages berbères et de flancs de montagne abrupts. Certains jours, il faut faire des passages d'essai, mais des arrêts fréquents pour siroter un thé à la menthe à l'ombre soulagent la tension.

32. Traversée des montagnes du Simien, Éthiopie

Traversée des montagnes du Simien Ethiopie

Où ? Éthiopie
Distance : Variable
Durée : 6 à 9 jours
Difficulté : Modéré à difficile. Vous devrez camper pendant le trek.
Indépendant ? Non. Les sentiers ne sont pas clairement balisés, alors allez-y avec un guide.
 
La randonnée : Un trekking dans les hautes terres éthiopiennes classées au patrimoine mondial pourrait permettre d'apercevoir des babouins gelada, des walia ibex, peut-être même un rare renard du Simien - mais peu d'autres trekkeurs.
 
Il s'agit d'une randonnée africaine, à travers des escarpements volcaniques accidentés, apparemment intacts par le temps. Les itinéraires varient, mais comprennent souvent une tentative de sommet sur le Ras Dashen (4 620 m), le plus haut sommet du pays, et des arrêts dans des huttes de boue de village pour boire du café comme un local.
 
Les meilleures randonnées en Océanie

33. Piste de Milford, Nouvelle-Zélande

Milford Track Nouvelle Zélande

Où ? Du lac Te Anau à Milford Sound, île du Sud, Nouvelle-Zélande
Distance : 53,5 km
Durée : 4 jours
Difficulté : Modérée. Il y a des cabanes avec des lits superposés, des cuisinières et des toilettes le long de la route.
Indépendant ? Oui, mais il faut tout de même réserver.
 
La randonnée : Géniale et si populaire - le plus dur pour ce clochard du Fiordland qui passe quatre jours dans la région (à part avoir escaladé le col de Mackinnon, long de 1 154 m) est de réserver une place.
 
Seuls 40 marcheurs indépendants par jour sont autorisés à emprunter ce sentier qui passe par une forêt tropicale humide, des chutes d'eau et de hauts sommets en route vers le merveilleux Milford Sound. Réservez à l'avance, faites vos bagages et préparez-vous à être emportés par la pluie et le vent.

34. Overland Track, Australie

Lac Saint Clair Australie

Où ? De Ronny Creek au lac St Clair, Tasmanie, Australie
Distance : 65 km
Durée : 6 jours
Difficulté : Modérée. Attendez-vous à des huttes et des plates-formes de tentes de base
Indépendant ? Oui. Des options guidées sont disponibles (y compris une version "chic" utilisant des cabanes privées)
 
La randonnée : Partant de Cradle Mountain et passant par la forêt tropicale humide, les vallées creusées par les glaciers, les eucalyptus et les landes dorées, ce classique résume la nature sauvage des Tassie.
 
En plus des 65 km habituels, il y a des excursions à côté des chutes d'eau et des points de vue. Au lac Sinclair, terminez par un tour en ferry ou prolongez votre voyage en parcourant 17,5 km de plus à pied sur ses rives.

35. Traversée alpine de Tongariro, Nouvelle-Zélande

Traversée alpine de Tongariro Nouvelle Zélande

Où ? Parc national de Tongariro, île du Nord, Nouvelle-Zélande
Distance : 19 km
Durée : 1 jours
Difficulté : Facile à moyen, avec des sections raides. C'est une courte randonnée, mais il n'y a pas d'installations.
Indépendant ? Oui
 
La randonnée : Souvent présentée comme la meilleure randonnée d'un jour au monde, cette promenade à travers le mystérieux Tongariro est un mélange magique de piscines sulfureuses, de cratères rouges, d'arbres totaras, de légende maorie et - depuis les films du Seigneur des Anneaux - de Mont Doom.
 
Il y a quelques hauts significatifs, mais c'est une entreprise simple (à moins que le temps n'arrive). Pour ajouter un intérêt supplémentaire - et perdre la foule - passez trois jours à compléter les 34 km du circuit nord de cabanes en cabanes : la Traversée, supersize.

36. Piste de Larapinta, Australie

Larapinta Trail Australie

Où ? Alice Springs à Mount Sonder, NT, Australie
Distance : 223 km
Durée : 11 à 16 jours
Difficulté : Difficile, mais certaines étapes sont plus faciles. Il faut camper et être autosuffisant.
Indépendant ? Oui, mais des options guidées sont disponibles (y compris une version "chic" utilisant des camps semi-permanents).
 
La randonnée : L'Australie a de nombreux sentiers, mais celui-ci est peut-être le plus typique d'Oz : partant d'Alice, la capitale du Red Centre, il longe la chaîne des West MacDonnell Ranges, avec ses roches rouges et son désert, ses gorges profondes, ses criques rafraîchissantes, ses termitières et son ciel étoilé.
 
Le point culminant est Alamy : une ascension de 1 380 m du Mount Sonder pour une vue panoramique. Il est divisé en 12 sections, et chaque départ de sentier est accessible aux véhicules, ce qui permet d'organiser facilement de courtes incursions. Seuls ceux qui sont en forme et bien préparés devraient tenter l'ascension seuls.

37. Piste de Kokoda, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Piste de Kokoda Papouasie Nouvelle Guinee

Où ? Owers Corner à Kokoda, Papouasie-Nouvelle-Guinée
Distance : 96 km
Durée : 6 à 10 jours
Difficulté : Difficile, mais humide, avec des camps dans la jungle, des séjours chez l'habitant et des villages en route.
Indépendant ? Non - guide et permis requis
 
La randonnée : En 1942, ce sentier de jungle était le théâtre de combats acharnés entre les troupes japonaises et australiennes ; aujourd'hui, il est rempli de randonneurs qui luttent contre l'humidité, les insectes et les pluies torrentielles.
 
Ce n'est pas une entreprise confortable, avec des montées raides et glissantes, des rivières déchaînées et des conditions collantes, mais les récompenses comprennent l'histoire fascinante de la Seconde Guerre mondiale, des rencontres entre tribus et des oiseaux de paradis en Technicolor.

Voila plein d'idées pour partir à l'avenuture ! Il ne reste plus qu'à vous équiper avant de partir randonner.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité J'accepte