Les 10 meilleurs conseils pour se préparer à une randonnée

Les 10 meilleurs conseils pour se préparer à une randonnée

La randonnée est de plus en plus populaire. Si vous voulez profiter pleinement de votre sortie, il est nécessaire de se préparer un minimum. Voici nos dix conseils qui vous aideront dans votre  préparation de la randonnée.
 
Les randonnées / treks peuvent varier énormément en termes de distances, de montées, de descentes et d'altitude, mais tous nécessitent une préparation spécifique pour que vous puissiez tirer le maximum de votre randonnée. Il vous faudra faire attention à votre équipement, à votre alimentation, hydratation et vous préparer physiquement afin de ne pas vous retrouver avec des ampoules et des jambes douloureuses dès le premier jour...

1 - Commencez tôt votre entraînement à la randonnée

Même si votre voyage de trekking est prévu dans 12 mois, il n'est jamais trop tôt pour commencer votre programme de préparation. Cherchez à développer votre force et votre forme physique progressivement, en donnant à votre corps le temps de s'adapter aux nouvelles exigences que vous lui imposez. Ainsi, vous pourrez profiter de votre entraînement de trekking et éviter de risquer de vous blesser en essayant d'en faire trop et trop tôt.

2 - Choisissez les bonnes chaussures pour votre randonnée

Des chaussures de bonne qualité et appropriées pour votre randonnée et votre entraînement à la marche sont essentielles. Il est important de porter des chaussures de randonnée offrant un bon soutien et protégeant la cheville, mais attention aux chaussures qui peuvent irriter le tendon d'Achille à la base du mollet. Assurez-vous que vos chaussures de randonnée sont bien rodées et que vos pieds sont bien calés - le temps des ampoules est venu, pas pendant votre randonnée. Lorsque vous achetez vos chaussures, essayez de faire vos courses l'après-midi, lorsque vos pieds sont légèrement gonflés, afin d'obtenir la bonne taille.

3 - N'oubliez pas vos chaussettes de marche

En se concentrant sur les chaussures, il est facile d'oublier le meilleur type de chaussettes à porter. Les bonnes chaussures avec les mauvaises chaussettes ruineront votre trek. Lorsque vous essayez des chaussures, portez les mêmes chaussettes que celles que vous avez l'intention d'utiliser lors de votre trekking. Recherchez des matériaux tels que le Coolmax qui a des propriétés d'évacuation de la sueur ou envisagez la nouvelle gamme Gore-tex qui évacue la sueur mais qui est également imperméable.

4 - Renforcer vos jambes grâce à la gymnastique

La force des jambes sera la clé de votre randonnée. En plus de l'entraînement à la marche qui renforcera vos jambes, essayez d'inclure soit des exercices de gymnastique tels que des pressions sur les jambes et des squats avec poids, soit des fentes et des squats avec poids.

5 - Construisez votre entrainement à la marche

L'entraînement à la marche sera le fondement de votre programme de formation et il est important de progresser régulièrement vers les types de distances que vous parcourrez lors de votre randonnée. Au départ, intercalez des jours d'entraînement et des jours de repos, mais à mesure que votre condition physique s'améliore, envisagez d'inclure quelques jours d'entraînement consécutifs qui reproduiront plus fidèlement votre randonnée réelle. Vous pouvez lire cet article pour vous entraîner tout en marchant.

6 - Entrainez-vous sur le terrain similaire de votre trek

L'entraînement à la marche est essentiel, mais il est également important d'essayer d'imiter le plus fidèlement possible les conditions que vous vivrez. Essayez de vous entraîner sur un terrain similaire à celui de votre lieu de randonnée. Par exemple, pour un trekking qui comprend de l'escalade, essayez de vous entraîner à faire un peu d'escalade pendant le week-end. De plus, entraînez-vous avec les mêmes chaussures et les mêmes vêtements et faites l'expérience avec un sac à dos chargé - cela fait une grande différence pour votre vitesse sur le terrain.

7 - Entraînez-vous à utiliser votre sac à dos

Il est probable que vous transporterez de la nourriture, des boissons, des vêtements de rechange et éventuellement d'autres choses, c'est pourquoi le choix de votre sac à dos est important. Recherchez des modèles avec des sangles de poitrine et de taille réglables pour pouvoir le positionner correctement sur votre dos et aussi avec des sangles de compression externes pour que la charge ne se déplace pas. Les modèles plus spécialisés sont équipés de parties amovibles pour la consommation de liquides en déplacement, mais n'oubliez pas que l'eau et les ustensiles de lavage peuvent être limitées, de sorte que la stérilisation peut être difficile. Entraînez-vous à utiliser votre sac à dos (chargé) dans le cadre de votre entraînement afin de vous habituer au poids et à la position.

8 - Utiliser des bâtons de marche

Les bâtons de marche font une grande différence pour votre randonnée. Légers et télescopiques, ils soulagent les genoux et les cuisses dans les descentes et vous donnent "deux jambes supplémentaires" dans les montées raides. Ils peuvent également être utilisés pour aider à dégager la végétation et ont de nombreuses utilisations dans un camping. Il faut absolument les essayer.

9 - Hydratez-vous fréquemment en marchant

Que vous soyez dans un climat chaud ou non, vos besoins en fluides augmenteront considérablement lors de vos randonnées. Les pertes de souffle et de sueur entraînent une réduction du volume sanguin, ce qui oblige le cœur à travailler beaucoup plus fort. Au moment où vous aurez soif, vous serez déjà déshydraté, alors essayez de boire de petites quantités d'eau fréquemment tout au long de la journée. Faites le test d'urine pour contrôler votre hydratation : une couleur paille pâle indique que vous êtes bien hydraté, tout ce qui est plus foncé signifie que vous devez boire davantage.

10 - Alimentez-vous durant votre trekking

Comme pour l'hydratation, vos besoins énergétiques augmenteront pendant votre randonnée. Essayez de prendre des repas et des collations légers et fréquents en route pour maintenir votre niveau d'énergie. Selon la région du monde, vos aliments préférés de type collation peuvent ne pas être abondants, mais il existe souvent des fruits faciles à manger en déplacement et excellents pour un regain d'énergie. Pendant votre entraînement, faites l'expérience de manger "sur le pouce", afin de vous habituer à la sensation de nourriture dans votre estomac lorsque vous partez en randonnée.
 
Plus vous serez en forme avant votre départ, plus votre randonnée sera facile. Vous aurez consacré beaucoup de temps, d'efforts (et probablement d'argent aussi !) pour vous rendre sur le lieu de votre trekking. Il est donc logique de tirer le meilleur parti de votre voyage en étant en bonne condition physique et en ayant un équipement adapté. En suivant les conseils ci-dessus, non seulement vous serez bien préparé pour un éventuel voyage de rêve, mais vous tirerez bien plus de profit de votre expérience de trekking.
 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialitéJ'accepte